"3 000 euros la journée dans des hôpitaux exsangues" : Buzyn tacle les médecins mercenaires | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"3 000 euros la journée dans des hôpitaux exsangues" : Buzyn tacle les médecins mercenaires

A l'occasion de son déplacement dans la Nièvre sur le thème de l'accès aux soins, Agnès Buzyn a été interrogée sur les fermetures des services d'urgences. Elle a regretté le recours aux "médecins mercenaires". Alertée par les élus de la Nièvre sur la fermeture du service d'urgences de Clamecy, Agnès Buzyn a rappelé qu'elle avait fait de l'accès aux soins sa " priorité numéro un". "Il faut évidemment de la proximité, surtout quand l'offre de soins est rare, il est évident que nous ne pouvons pas fermer des établissements de...
49 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…