Victime collatérale d'attentat, cette psychiatre libérale frôle la faillite dans l'indifférence | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Victime collatérale d'attentat, cette psychiatre libérale frôle la faillite dans l'indifférence

Le Dr Stéphanie Monnier psychiatre francilienne était à la gare de Marseille-St Charles lorsqu'un terroriste a poignardé à mort deux jeunes filles sur le parvis, le 1 er octobre dernier. Traumatisée, elle est arrêtée. Commence alors une bagarre épuisante pour être indemnisée auprès de son assurance, relayée sur la page Facebook "Les médecins ne sont pas des pigeons" et l'UFML. Un mois plus tard, le dossier n'est toujours pas réglé. Cette consœur psychiatre libérale à Marne-La-Vallée est spécialisée en psychotraumatologie et victimologie. " Particulèrement informée" sur la prise en charge...
21 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…