Ce "syndrome du pyjama bleu" qui trompe les médecins | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Ce "syndrome du pyjama bleu" qui trompe les médecins

Après le syndrome de la blouse blanche, qui joue sur la tension des patients, voici "le syndrome du pyjama bleu". Cette fois-ci, ce sont les professionnels de santé qui en subissent les effets. Des chercheurs rennais ont montré que lorsque les patients sont vêtus en pyjama bleu, leurs troubles dépressifs sont majorés par les psychiatres. L'étude, publiée dans la revue Nature, a inclue 10 psychiatres et 26 personnes atteintes de troubles dépressifs majeurs hospitalisées dans une unité spécialisée du CHU de Rennes, rapporte Infirmiers.com. Les médecins ont visionné des interviews...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…