Scanner pendant l'enfance: plus de chance d'avoir un cancer | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Scanner pendant l'enfance: plus de chance d'avoir un cancer

Le risque de cancer associé aux scanners passés pendant l'enfance et l'adolescence est confirmé par la plus grande étude de population menée sur l'exposition aux irradiations médicales. Il s’agit de la plus grande étude publiée à ce jour sur le sujet, elle est publiée dans le British Medical Journal (BMJ) et menée par le Pr John Mathews de l'université de Melbourne. Ce scientifique a comparé les taux d'incidence de cancer chez des patients ayant été exposés à des scanners entre 0 et 19 ans par rapport à d'autres non exposés...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…