Alcool en début de grossesse : pas si grave selon une étude | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Alcool en début de grossesse : pas si grave selon une étude

Une étude internationale de grande ampleur, publiée dans la version en ligne de la revue Obstetrics & Gynecology, revient sur le sujet délicat de la consommation d'alcool chez la femme enceinte. Elle remet en cause les risques pour le bébé. Le Dr. Fergus McCarthy et une équipe de chercheurs internationaux ont comparé les données de naissance d'enfants de 5 628 femmes, enceintes pour la première fois, entre 2004 et 2011. Plus de la moitié des femmes ont rapporté avoir bu de l'alcool au cours de leur premier trimestre de grossesse...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…