"Arrêtez de dire que je n’ai rien vu, j’ai tout vu" : Buzyn contre-attaque face à la commission d’enquête Covid | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Arrêtez de dire que je n’ai rien vu, j’ai tout vu" : Buzyn contre-attaque face à la commission d’enquête Covid

le rôle de Santé publique France, responsable de la gestion des équipements de protection, en estimant que “des interrogations” existaient sur le “contrôle des stocks” ces dernières années. “Apprendre en 2018 qu'une grande partie des stocks est périmée... Ça nécessite de questionner comment ça a fonctionné”, a-t-elle lâché.

“Mascarade”

Enfin, les députés l’ont également vivement interrogée sur ses propos rapportés par Le Monde dans lesquels elle qualifie de “mascarade” le début de la gestion de la crise Covid. Si elle n’a pas nié avoir tenu ce discours, elle a dénoncé un verbatim sorti de son contexte et tronqué. “J'avais passé une journée épouvantable, j'étais très fatiguée. On m'accusait sur les réseaux sociaux de n'avoir rien vu, et c'est tout le contraire. Je me suis battue pendant un mois, avec pendant ce temps la loi bioéthique, la grève des hôpitaux (...). Arrêtez de dire que je n’ai rien vu. J'ai tout vu, j'ai préparé. J'ai pressenti un danger bien avant les autres. Cet article ne le laisse pas sentir”, s'est défendue Agnès Buzyn. 

Après avoir auditionné des experts, la commission d'enquête de l'Assemblée nationale chargée d'évaluer la gestion française de la crise sanitaire entend cette semaine des anciens ministres de la Santé. Après Agnès Buzyn, elle doit recevoir Marisol Touraine et Roselyne Bachelot ce mercredi 1er juillet puis Xavier Bertrand jeudi 2 juillet. 

 

Le Sénat vote la création d'une commission d'enquête
Le Sénat dominé par l'opposition de droite a voté à l'unanimité mardi 30 juin la création d'une commission d'enquête sur la gestion de la crise sanitaire du coronavirus demandée par son président Gérard Larcher (LR). Mise en place pour six mois, la commission aura un format élargi à 36 membres et entamera ses auditions dès juillet, alors que celles de l'Assemblée nationale sont en cours.
33 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…