Richard Ferrand mis en examen pour prise illégale d’intérêts dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Richard Ferrand mis en examen pour prise illégale d’intérêts dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne

Soupçonné d’avoir loué, via les Mutuelles qu’il dirigeait, des locaux commerciaux appartenant à sa compagne en 2011, le président de l’Assemblée nationale est mis en examen pour prise illégale d’intérêts. L’affaire dite des “Mutuelles de Bretagne” l’avait obligé à démissionner du gouvernement en juin 2017. Après avoir été entendu pendant 15 heures dans le cadre d’un “interrogatoire de première comparution”, le président LREM de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi 12 septembre pour “prise illégale d’intérêts”. A peine nommé ministre...
13 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…