Macron s'attaque aux "mercenaires de la santé" qui creusent les finances des hôpitaux | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Macron s'attaque aux "mercenaires de la santé" qui creusent les finances des hôpitaux

Lors d'un déjeuner à la préfecture du Maine-et-Loire organisé dans le cadre du Grand débat, le chef de l'Etat a été interpellé sur les déserts médicaux. Il a appelé à plus de contraintes sur "les vacataires et les remplaçants".

 

 

 

Contre les déserts médicaux, Emmanuel Macron mise sur le salariat des jeunes médecins. Mais pour le Président, il faut également mettre "plus de contrainte sur les vacataires et les remplaçants, en tous cas une contrainte de durée".

Interpellé par des élus locaux lors d'un déjeuner à Angers, Emmanuel Macron a ciblé les "mercenaires de la santé", de plus en plus nombreux selon lui, "qui viennent pendant quelques mois, payés beaucoup mieux que tout professionnel libéral, travailler dans l'hôpital et creuser encore plus ses finances". "Cela déséquilibre beaucoup les territoires (...) mais aussi les finances des hôpitaux périphériques", estime le chef d'Etat.

Un décret de 2017 pris en application de la loi Touraine plafonne pourtant la rémunération des intérimaires hospitaliers : depuis le 1er janvier 2019, leur salaire...

31 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…