Financement partiel des IJ par les entreprises : ça chauffe entre le Travail et la Santé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Financement partiel des IJ par les entreprises : ça chauffe entre le Travail et la Santé

La ministre du Travail Muriel Pénicaud s'est opposée en juillet au projet gouvernemental soutenu par Agnès Buzyn, de faire financer par les entreprises les arrêts maladie de courte durée, selon une lettre révélée jeudi par L'Express. Le quotidien Les Echos indiquait début août que l'exécutif envisageait de faire prendre en charge par les entreprises, à la place de la Sécurité sociale, quatre jours d'indemnités journalières pour les arrêts de moins de huit jours. Un projet auquel le patronat s'est vivement opposé. Selon le site de L'Express, l'idée n'enchante pas non...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…