Service d’accès aux soins : face au boycott des généralistes, un département débloque des financements | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Service d’accès aux soins : face au boycott des généralistes, un département débloque des financements

Dénonçant les rémunérations proposées par l’Assurance maladie dans le cadre des négociations sur l’avenant 9 à la convention médicale, des généralistes de l’Indre avaient décidé de boycotter l’expérimentation du service d’accès aux soins (SAS). Le département vient de débloquer une enveloppe de 45.000 euros pour soutenir les effecteurs du dispositif. C’est une première victoire pour les médecins généralistes de l’Indre, où l’expérimentation du service d’accès aux soins (SAS) était bloquée depuis juillet dernier, après la signature de l’avenant 9 qui définit les rémunérations des régulateurs et des effecteurs. Si la...
2 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…