Covid long : les députés votent pour la création d'une plateforme de suivi | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Covid long : les députés votent pour la création d'une plateforme de suivi

L'Assemblée nationale a adopté vendredi 26 novembre en première lecture une proposition de loi visant à créer une plateforme de suivi pour mieux prendre en charge les personnes souffrant de Covid long, 

Cette proposition de loi était portée par des députés UDI. "Ce ne sont pas des malades imaginaires. Ces personnes "souffrent quotidiennement d'un mal réel avec lequel elles n'arrivent pas à vivre", a fait valoir le rapporteur du texte Michel Zumkeller. Ce dernier a recueilli, en quelques jours, plus de 2.500 témoignages de personnes concernées sur son site loicovidlong.fr. 

Cette plateforme, votée unanimement par les élus de tous bords, est considérée par les députés comme “une première pierre” pour aider les malades. En ligne, les patients concernés pourront répondre à un questionnaire médical et pourront ainsi être référencés comme souffrant ou ayant souffert post-Covid. A l'initiative des groupes de la majorité et avec la bénédiction du rapporteur, la proposition de loi a aussi été amendée pour préciser les modalités de prise en charge des frais de santé supportés par les patients présentant des symptômes persistants. Il s'agit notamment de clarifier les rôles respectifs de l'Assurance maladie obligatoire et de l'Assurance maladie complémentaire.

La proposition de loi prévoit que tout patient qui sera référencé sur la plateforme soit pris en charge par son médecin dans le cadre d’un protocole déterminé. Michel Zumkeller, député du Territoire de Belfort, a en effet, émis le souhait de développer des centres Covid long, à l'instar de ce qui existe en Catalogne.

 "Il y a un vrai besoin de prise en charge et un besoin légitime de reconnaissance (...) Ces patients représentent un enjeu organisationnel important pour notre système de santé", a de son côté souligné le secrétaire d'État chargé de l'enfance et des familles, Adrien Taquet. 

Le texte doit encore être examiné par le Sénat. 

 

 [avec AFP]

 

 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…