Rappel vaccinal dès 18 ans, prescription du molnupiravir, tests : les annonces de Véran pour lutter contre la cinquième vague de Covid  | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Rappel vaccinal dès 18 ans, prescription du molnupiravir, tests : les annonces de Véran pour lutter contre la cinquième vague de Covid 

vont le rester. Selon lui, il y a suffisamment de doses pour vacciner tous les Français ciblés par les nouvelles annonces.   

 

 

Les médecins de ville autorisés à prescrire du molnupiravir 

L’antiviral molnupiravir pourra désormais être prescrit par la médecine de ville. Ce médicament sous forme de comprimé sera réservé aux patients à risque de forme grave et aux patients âgés de + de 65 ans. Olivier Véran a indiqué que des précisions sur les règles de prescription seront communiquées ultérieurement aux médecins.  

 

Tests : la validité restreinte à 24h  

La durée de validité des tests négatifs au Covid-19 ouvrant droit au pass sanitaire va être ramenée à 24 heures, a aussi indiqué jeudi le ministre de la Santé. Cette durée était jusqu'à présent de 72 heures.  

 

Vaccination des 5-11 ans : la France étudie la possibilité, mais pas avant 2022  

La France étudie la possibilité de vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19, mais, dans tous les cas, cela n'aura pas lieu avant "début 2022", a annoncé Olivier Véran. Avant cela, le Comité consultatif national d'éthique et la HAS seront saisis pour “regarder et décrypter en toute transparence” comment cela pourrait être appliqué.  

 

Le port du masque de nouveau obligatoire partout en intérieur  

A compter de vendredi, "un décret rendra à nouveau obligatoire le port du masque partout en intérieur" dans les lieux recevant du public, y compris les lieux où le pass sanitaire est réclamé, a annoncé jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran. "Les préfets seront aussi habilités à rendre obligatoire le port du masque pour des événements en extérieur, tels que par exemple les marchés de Noël", qui seront soumis au pass sanitaire, "ou des brocantes", a-t-il précisé. 

 

Plus de fermeture de classe dès le 1er cas en primaire 

Le ministre de l'Education nationale a de son côté annoncé qu'à partir de la semaine prochaine, il n'y aura plus de fermeture de classe dans les écoles primaires dès le premier cas de Covid détecté chez un élève. "Dès la semaine prochaine, lorsqu'un élève est testé positif, tous les élèves de la classe sont testés à leur tour et seuls les camarades testés positifs restent à la maison", a indiqué le ministre, soulignant que "8.500 écoles” étaient fermées à la date de mercredi 24 novembre, contre 4.100 le 19 novembre. "Notre boussole reste la priorité d'une école ouverte", a rappelé Jean-Michel Blanquer.  

12 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…