Diététiciens, opticiens, assistants dentaires… ces nouveaux professionnels autorisés à vacciner contre le Covid | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Diététiciens, opticiens, assistants dentaires… ces nouveaux professionnels autorisés à vacciner contre le Covid

Un décret paru ce jeudi 8 juillet au Journal officiel élargit la liste des professionnels autorisés à vacciner contre le Covid-19.
 

Opticiens-lunetiers, diététiciens, audioprothésistes, assistants dentaires, ergothérapeutes*… Plus d’une quinzaine de professions en santé peuvent désormais vacciner contre le Covid-19 dans les centres de vaccination, indique un décret paru ce jour au Journal officiel. Ces nouveaux renforts à l’approche de l’été devront néanmoins réaliser les injections “sous la responsabilité d’un médecin pouvant intervenir à tout moment” et “à condition qu’ils aient suivi une formation spécifique”.

De plus, et ce dans les mêmes conditions, les techniciens de laboratoire médical, les manipulateurs en électroradiologie médicale et les préparateurs en pharmacie peuvent administrer les vaccins à ARN messager et à vecteur viral à toute personne, “à l’exception des personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection”. 

S’ajoutent également à cette liste de vaccinateurs, les vétérinaires, inspecteurs de santé publique vétérinaire, qu’ils soient en activité ou retraités.

Alors que les étudiants de 2e et 3e années du premier cycle des études de médecine et de 2e cycle et de 3e cycle des études de médecine peuvent depuis fin mars prêter main forte, le décret autorise également les élèves en masso-kinésithérapie ayant validé leur deuxième année de formation.

 

Quelle rémunération pour ces professionnels ?

Le décret paru ce jeudi 8 juillet précise la rémunération des pédicures-podologues,  orthophonistes et orthoptistes libéraux ou exerçant en centre de santé qui participent à la vaccination. Ces derniers recevront 160 euros par demi-journée d’activité (au moins quatre heures) et 180 euros par demi-journée le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés. S’ils effectuent des vacations de moins de quatre heures...

8 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…