Grand débat national : les propositions concernant la santé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Grand débat national : les propositions concernant la santé

Après trois mois de grand débat national, un premier constat s'impose : non prévue en tant que telle dans le programme initial, la santé s'est imposée comme un leitmotiv dans les discussions et les propositions des participants.

 

C'est l'heure du bilan. Lundi 8 mars, le Premier ministre Edouard Philippe s'est attaché à faire la synthèse des trois mois de débats qui se sont tenus en France du 15 janvier au 15 mars. Avec un constat : non prévue dans les grands thèmes initiaux, la santé était malgré tout omniprésente.

"On voit bien (…) que la thématique de la santé s'est invitée dans les questions que nous avions posées aux Français : l'accès à un médecin traitant, l'organisation, l'accès au tissu hospitalier", a indiqué le Premier ministre dans son discours. "Tous ces sujets sont au cœur des préoccupations des Français, partout sur le territoire."

20 % des idées concernent la santé

C'est peu de le dire. Chargées d'analyser les "contributions libres" ayant émergé spontanément dans le cadre du grand débat – cahiers de doléance, réunions locales, courriers reçus… –, le cabinet Roland Berger et les sociétés Bluenove et Cognito estiment que 20 % des idées exprimées ont trait à l'amélioration du système de santé.

Sur le thème du pouvoir d'achat, la question la santé se décline en deux demandes majeures : réduire le coût des mutuelles et améliorer le remboursement des soins. Mais les contributeurs sont également attachés à la défense du système de santé, réclamant notamment une augmentation du personnel à l'hôpital et en Ehpad, ainsi que le développement des maisons et centre de santé accessibles à tous.

Pour la régulation à l'installation et contre le refus de soins

Du côté des réunions nationales, organisées auprès des corps intermédiaires sur quatre grandes thématiques décidées par le Gouvernement (fiscalité, services publics, démocratie et citoyenneté, transition écologique), la question de la santé n'a pas non plus manqué de resurgir, au détour des débats sur les services publics.

Le constat des difficultés d'accès aux soins a été récurrent, et de nombreuses voix se sont fait entendre pour réclamer la mise en œuvre de mesures contraignantes à l'installation, face à l'échec des mesures incitatives. Autre proposition, ayant émergé lors de la réunion sur les droits sociaux : réaliser une campagne nationale de prévention et de formation des professionnels de santé contre le refus de soins.

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…