Ce que vous réserve la loi de santé votée à l'Assemblée | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Ce que vous réserve la loi de santé votée à l'Assemblée

projets de santé des CPTS et de l'ensemble des établissements de santé du territoire. La CSMF redoute à ce titre que les médecins libéraux se retrouvent "noyés dans une technostructure", "aux ordres des GHT dirigés par l'hôpital de référence".

 

  • Vaccination par les sages-femmes

Depuis 2016, les sages-femmes peuvent vacciner les femmes enceintes, les nouveau-nés ainsi que leur entourage. Un amendement vient élargir encore cette compétence en autorisant les maïeuticiennes à prescrire et pratiquer des vaccinations auprès des enfants dans des conditions définies par décret.

"Dans la logique de simplification du parcours vaccinal, j'ai saisi la Haute autorité de santé d'un avis sur l'élargissement des capacités vaccinales des professionnels de santé, dont les sages-femmes. Son avis doit être rendu courant 2019 mais cet amendement permet d'ouvrir la voie, même s'il reviendra à la HAS de se prononcer et à un arrêté de fixer les vaccins autorisés", a précisé Agnès Buzyn.

 

  • Nouvelles compétences des infirmières

Un article additionnel, issu de deux amendements LREM, étend les marges de manœuvre des infirmières en les autorisant à adapter la posologie de certains traitements sur la base d'analyses biologiques (sauf indication contraire du médecin et avec obligation d'en informer le médecin traitant) et à prescrire des produits antiseptiques et du sérum physiologique.

 

  • Montée en puissance des pharmaciens

Les députés ont voté plusieurs amendements octroyant de nouvelles missions aux pharmaciens. Malgré l'opposition des syndicats de médecins libéraux, ils ont notamment créé un article additionnel autorisant les pharmaciens, à compter du 1er janvier 2020, à délivrer sans ordonnance des médicaments normalement soumis à prescription pour traiter des pathologies simples mais qui nécessitent un traitement rapide : cystites aiguës, angines, conjonctivite…

Un autre amendement consacre le statut de pharmacien "correspondant" du patient chronique, dont il...

20 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…