Le Premier ministre sifflé par les maires pour avoir défendu la liberté d'installation des médecins | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le Premier ministre sifflé par les maires pour avoir défendu la liberté d'installation des médecins

A l'image de la ministre de la Santé, le Premier ministre Edouard Philippe a été sifflé par les élus ce mardi alors qu'il disait son opposition à la coercition des médecins. Ce mardi, le Premier ministre Edouard Philippe est intervenu au Congrès des Maires de France. Sur une heure de discours, il n'aura été sifflé qu'une fois : lorsqu'il a parlé démographie médicale. Alors que le Premier ministre réitérait son opposition à la coercition, il été sifflé par les élus. "Je sais que certains d'entre vous aimeraient m'entendre dire que...
22 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…