"Nous avons tenu face au Covid, mais à quel prix?" : le réquisitoire du Pr Juvin face au satisfecit du Gouvernement | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Nous avons tenu face au Covid, mais à quel prix?" : le réquisitoire du Pr Juvin face au satisfecit du Gouvernement

la même attitude vis-à-vis de tous les décideurs politiques, qu'ils soient dans ma famille politique ou pas : quand on me demande mon avis, je le donne. Quand j'avais l'impression de comprendre des choses qui n'étaient pas comprises, je l'expliquais. Mais je ne réservais pas les informations à une partie de la classe politique, ce qui m'importe c'est la France.

 

“Impréparation totale de la vaccination”

 

Etrangement, vous êtes plus indulgent envers votre confrère Olivier Véran. Pour quelles raisons?

Olivier Véran est arrivé dans cette crise au mois de février, reprenant une armée qui était déjà en déroute, non équipée. Ça aurait été malhonnête de lui imputer la désorganisation logistique qui nous a valu tant de désillusions au début. Il a essayé de faire comme il pouvait. Après, il y a eu la suite, qui n'est pas dans le livre [le journal s’arrête au 11 mai, NDLR]. J'ai une attitude plus critique vis-à-vis de la vaccination et de l'impréparation totale. Autant c'était compréhensible qu'on puisse être insuffisamment préparé, y compris psychologiquement, à la vague du mois de mars, autant le vaccin, c'était écrit qu'il allait arriver. Il suffit de regarder comment les autres vaccinent et comment nous vaccinons...

 

Ils disent avoir pris le temps d'instaurer la confiance…

La blague... Ils n’ont même pas fait le travail de construire des vaccinodromes pour être prêts. En parallèle, il fallait aller chercher la confiance. Dès lors que les études sont publiées dans les revues en décembre, qui dit que les vaccins sont efficaces et qu’il faut se faire vacciner? C’est nous, les médecins. Il n’y a pas eu une seule campagne officielle pour expliquer ça, ni pourquoi il faut se faire vacciner, montrer les courbes. La confiance n’est pas innée, elle se gagne. 

 

Cette même confiance qu'ils ont trahie selon vous, en mentant sur les masques. Est-ce rattrapable?

La confiance, c’est un phénomène complexe, mais il n’est jamais trop tard pour la rétablir. Il faut dire les choses telles qu’elles sont, ce que vous savez, ce que vous savez pas, que vous vous êtes trompés. Mais quand vous dites...

22 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…