En butte à l'hostilité de ses pairs, Cahuzac renonce à la médecine | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

En butte à l'hostilité de ses pairs, Cahuzac renonce à la médecine

L'ex-ministre du Budget, condamné en mai à deux ans de prison ferme pour fraude fiscale, ne se rendra pas à la convocation du Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom) en janvier.

Le Cnom ne se prononcera pas sur le cas Cahuzac. Appelés à se réunir en "formation restreinte" en début d'année, ses membres devaient décider si oui ou non l'ancien spécialiste des implants capillaires était apte à exercer la médecine générale, après tant d'années passées en politique.

Après avoir exercé pour des associations humanitaires et dans un dispensaire en Guyane, cet été, le Dr Cahuzac avait en effet manifesté sa volonté d'exercer en Corse, sa région d'adoption. C'était sans compter la détermination du Dr Alain Choux, généraliste parisien militant, à empêcher un "repris de justice" d'exercer la médecine. Instruisant sa plainte, le Conseil régional de l'Ordre de Corse avait jugé que le Dr Cahuzac avait "toutes les compétences et qualités nécessaires" pour exercer la médecine générale. Mais le Cnom avait suspendu l'autorisation d'exercice à "titre conservatoire", provoquant la "colère" des ordinaux corses face à une décision "vexatoire" et "purement formaliste".

La bisbille a suscité une avalanche de commentaires, les médecins étant divisés face à ce confrère qui a "fauté" : ceux qui estimaient que le Dr Cahuzac avait suffisamment payé s'opposaient à ceux qui jugeaient qu'il n'était plus digne d'exercer la médecine.

Face à la polémique, Jérôme Cahuzac, 66 ans, aurait finalement renoncé définitivement à la médecine. D'après La Dépêche du Midi, qui a interrogé "plusieurs des proches" de l'ancien maire de Villeneuve-sur-Lot, le Dr Cahuzac aurait décidé de ne pas répondre à la convocation de l'Ordre.

[avec ladepeche.fr]

43 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…