Déodorant : les femmes qui pourraient s’en passer l’utilisent | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Déodorant : les femmes qui pourraient s’en passer l’utilisent

Plus de trois quart des femmes dont les aisselles ne produisent pas d’odeurs utilisent tout de même quotidiennement du déodorant. Ce sont les conclusions d’une étude menée par l’Université de Bristol, publiée dans le Journal of Investigative Dermatology. Les chercheurs ont identifié une version particulière d'un gène qui supprime l’émanation de toute odeur sous les bras, présent chez 2% des femmes. Ils ont aussi constaté que 78% de ces femmes utilisent un déodorant, "suivant inconsciemment une norme sociale". Pour ces femmes, se passer de déodorant pourrait "permettre d’économiser quelques achats...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…