Surchargé, près d'un médecin traitant sur deux ne prend plus de nouveaux patients | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Surchargé, près d'un médecin traitant sur deux ne prend plus de nouveaux patients

la France périphérique des communes moyennes est la plus concernée par ces difficultés. Les communes de moins de 3.000 habitants possèdent en effet un taux de refus de 33% et les villes de plus de 100.000 habitants de 34%, tandis que celles comprises entre 10.000 et 100.000 âmes voient leur taux dépasser les 50%.

Pour l'UFC-Que Choisir, cela peut s'expliquer par le fait que les généralistes des villes situées en zones rurales, généralement sous-dotées, ont plus de réticence à refuser des patients, sachant que ceux-ci n'ont pas d'alternatives. Les refus sont effectivement moins nombreux quand l'offre de médecins généralistes est nettement insuffisante (39% en moyenne) que dans les zones où la densité est dans la moyenne (46%).

"À l’inverse, dans les déserts médicaux des villes moyennes, la présence de confrères, bien qu’en nombre insuffisant pour répondre aux besoins de la population, semble déculpabiliser les praticiens, qui refusent plus largement de nouveaux patients", écrit l'association qui dénonce une "mauvaise répartition des médecins sur le territoire du fait d’une liberté totale d’installation".

L'association des consommateurs appelle ainsi les députés à adopter, la semaine prochaine, la proposition de loi contre la désertification médicale et pour la prévention qui, "par l'instauration d'un conventionnement territorial des médecins, amènerait les professionnels de santé à exercer là où sont les besoins de la population".

L'UFC-Que Choisir demande également à Agnès Buzyn, ministre de la Santé, de "mettre fin à la pénalisation financière des usagers sans médecin traitant" et "d'organiser d'urgence un système de désignation d'un médecin traitant à chaque usager qui en fera la demande".

26 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…