9 Français sur 10 en faveur d'une évaluation des médecins à la qualité | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

9 Français sur 10 en faveur d'une évaluation des médecins à la qualité

figure notamment la systématisation du recueil de données auprès des établissements, des praticiens et des patients, et la mise à disposition de l'ensemble des indicateurs auprès du public. Quant à la mise au point des indicateurs, elle serait confiée à une task force – comme c'est déjà le cas avec la mission pilotée par Jean-Marc Aubert.

Les auteurs vont plus loin, estimant souhaitable d'employer ces indicateurs de résultats pour exiger un niveau minimal de qualité des soins et d'augmenter la part de la rémunération à la qualité. Le think tank préconise en particulier de porter la part de la Rosp à 15 % de la rémunération des médecins, citant l'exemple britannique où la qualité représente 25 % des revenus des généralistes.

 

 

* Enquête Kantar Public pour l'Institut Montaigne, réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas), interrogées en ligne du 20 au 22 mars 2019.

17 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…