Les victimes des centres dentaires low cost entendus par l'Igas | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les victimes des centres dentaires low cost entendus par l'Igas

Ils ont payé pour des soins dentaires qui ne seront jamais réalisés… Des patients du collectif contre le centre dentaire low cost Dentexia ont été reçus ce mercredi par l'Igas. Ils réclament la création d'un fonds de secours pour leur permettre de se faire à nouveau soigner. "J'ai payé en avance 13 000 euros de soins. Or l'intégralité du devis n'a pas été réalisée et tout est à refaire car mes vis d'implants, laissées en l'état, ont commencé à s'infecter", témoignait Abdel Aouacheria, à l'origine du "Collectif contre Dentexia", en...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…