Bronchiolite : pourquoi il ne faut pas tirer un trait sur les kinés | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Bronchiolite : pourquoi il ne faut pas tirer un trait sur les kinés

Le 14 novembre dernier, la HAS a actualisé ses recommandations de prise en charge du premier épisode de bronchiolite aiguë chez le nourrisson de moins de 12 mois et n’y a pas fait figurer la prise en charge kinésithérapique

mêmes malades. Nous parlons effectivement bien de la même maladie, mais à une phase différente. 

Quelques études réalisées par des kinés ont fleuri ces dernières années, mais elles ne sont pas suffisamment concluantes dans la mesure où elles ne sont pas suffisamment puissantes. Elles ne concernent pas assez de cas parce qu’elles sont souvent mono-centrique, c’est-à-dire que c’est un kiné spécialisé qui va mener l’étude dans son cabinet. Pour que l’étude ait de l’intérêt sur le plan scientifique, il faut qu’elle soit parfaitement reproductible et aux quatre coins du territoire. Donc autant d’éléments qui font que ces études ne sont malheureusement pas retenues dans les travaux de la HAS. 

 

Vous contestez également la méthodologie des recommandations de la HAS. Pourquoi ?

Lors des concertations, il n’y a eu que cinq ou six experts kinésithérapeutes contre quatorze ou quinze médecins autour de la table qui ont finalement parlé de pratiques qu’ils ne connaissent pas et ne pratiquent pas au quotidien. On sait que dans le groupe d’experts, il y avait deux écoles qui se sont affrontées. L’une de ces écoles était favorable à la prise en charge kinésithérapique du nourrisson et l’autre, complètement allergique. Certains experts en sont même venus à tirer des conclusions sur des techniques - notamment celle du “clapping” -, qui sont totalement révolues et qu’on ne pratique absolument plus depuis 30 ans. Or, elles apparaissent dans ces recommandations. C’est comme si en médecine générale, on parlait encore de la saignée ! À mon sens, méthodologiquement, ce n’est pas comme ça qu’on fait...

21 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…