Paracétamol : les dessous d'un grand retour en France | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Paracétamol : les dessous d'un grand retour en France

C'est l'histoire d'un retour au bercail pour un médicament grand public, symbole d'une relocalisation pas toujours facile à répliquer: le paracétamol va revenir en France, plus exactement son principe actif, qui sera produit dans l'Isère à partir de 2023.
 

C'était un souhait énoncé par Emmanuel Macron il y un an: alors que la crise sanitaire mettait sous pression tous types de médicaments, le président de la République avait annoncé son voeu de relocaliser toute la chaîne de production de cette molécule chérie des armoires à pharmacie des Français, qui n'était plus entièrement produite sur le territoire depuis 2008. Au plus fort de la pandémie, la vente de paracétamol avait même été limitée à une boîte par personne. Au point de générer une mini panique: allait-on être privé de cet antidouleur?

En France, les laboratoires Sanofi (Doliprane) et Upsa (Efferalgan et Dafalgan) font encore du paracétamol. 65% de la production mondiale de Doliprane est même réalisée dans deux usines de Sanofi en France. Mais ces laboratoires doivent faire venir le principe actif - qui donne son efficacité au médicament - de l'étranger, d'Asie mais aussi des Etats-Unis, à la suite d'une vague de délocalisation de la chimie depuis des décennies.

A partir de 2023, les deux laboratoires pourront donc s'approvisionner chez le sous-traitant pharmaceutique français Seqens, qui a annoncé, mardi, qu'il lancerait une nouvelle usine consacrée à cette production sur son site de Roussillon, en Isère. C'est un retour aux sources: ce site, fermé en 2008 par son propriétaire d'alors, le groupe chimique Rhodia, avait été le dernier en France à produire du paracétamol.
 

Compétitif? 
  
Cette usine aura une capacité de 10.000 tonnes par an. Ce qui représente plus d'un milliard de boîtes de paracétamol, explique à l'AFP Gildas Barreyre, le directeur...

22 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…