Opioïdes : plus il est en retard, plus le médecin a la main lourde | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Opioïdes : plus il est en retard, plus le médecin a la main lourde

Une étude américaine publiée dans Jama Open Network indique que la prescription d'opioïdes augmente substantiellement en fin de journée ou lorsque le médecin est en retard sur son planning de consultations. Du tramadol, et au suivant. Alors que la crise des opioïdes continue de secouer l'Amérique, une étude publiée dans Jama Open Network (la revue en open access de l'American Medical Association) montre que le taux de prescription d'opioïdes est très sensible au contexte : plus la journée défile, plus le retard s'accumule, et plus les praticiens sont susceptibles de...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…