Androcur : une première association de victimes lance une action en justice | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Androcur : une première association de victimes lance une action en justice

Une association de victimes de l'Androcur lance une action de groupe en justice contre Bayer et Delpharm Lille auprès du TGI de Lille. Une trentaine de victimes sont parties prenantes à la plainte, et une centaine de dossiers seraient en cours de constitution. Voici donc les premières plaintes dans l'affaire de l'Androcur (acétate de cyprotérone), ce traitement hormonal responsable d'un surrisque de méningiome. Une association de victimes de l'Androcur a lancé une action de groupe pour obtenir réparation auprès du tribunal de grande instance de Lille. L'assignation a été déposée...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…