Génériques : la France à la traîne par rapport aux autres pays européens | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Génériques : la France à la traîne par rapport aux autres pays européens

Les ventes de génériques marquent le pas ces dernières années dans l'Hexagone. Lobbying industriel, réticence des patients, manque d'entrain des médecins, taille réduite du répertoire de génériques : une enquête du Figaro se penche sur les facteurs qui font de la France un des derniers pays européens en la matière. Les génériques ont deux effets magiques : d'abord, ils font baisser le prix des princeps (de 20 % en moyenne), et ils sont eux-mêmes moins coûteux (de 40 % en moyenne). L'emploi des génériques tend pourtant à marquer le pas...
4 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…