Ruptures de produits dérivés du sang : "une situation bien gérée" selon l'association française des hémophiles | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Ruptures de produits dérivés du sang : "une situation bien gérée" selon l'association française des hémophiles

L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) a fait part récemment de difficultés d’approvisionnement (des tensions d’approvisionnement et des ruptures de stock) rencontrées avec plusieurs médicaments dérivés du sang produits par LFB Biomédicaments. Cette situation est liée à une coupure générale de leur fournisseur d’électricité. Pour l’agence, elle devrait durer jusque début janvier 2019 pour certains d’entre eux. Cependant, même si "des situations de tensions et de ruptures existent sur certains de nos médicaments, pour chaque situation, une solution est trouvée conjointement avec l'Ansm", a...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…