La première "pilule connectée" autorisée aux Etats Unis | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La première "pilule connectée" autorisée aux Etats Unis

Les Etats Unis ont autorisé la mise sur le marché d'un antipsychotique doté d'une puce permettant de surveiller l'observance du traitement. L'intérêt des assurances pour ce médicament espion, soulève déjà des interrogations éthiques parmi les médecins. La Food and Drug administration (FDA), l'agence américaine du médicament, vient d'approuver la mise sur le marché de la première "pilule connectée" : un antipsychotique incorporant un capteur capable de surveiller l'observance du malade en traçant la régularité de son absorption. Baptisé Abilify MyCite, ce traitement destiné aux personnes souffrant de schizophrénie et de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…