Le discret succès de la Finlande face au Covid-19 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le discret succès de la Finlande face au Covid-19

télétravailler dans une société hautement numérisée.

"L'économie est structurée afin qu'il ne soit pas nécessaire qu'une grande partie de la main-d'oeuvre finlandaise soit présente sur son lieu de travail", explique à l'AFP Nelli Hankonen, professeure de psychologie sociale à l'université d'Helsinki. Le caractère des Finlandais, souvent vus comme réservés et solitaires, a également joué un rôle selon elle: "dans la culture finlandaise, nous ne sommes pas très sociables (...) nous aimons être seuls et être un peu isolés".

 

"Gardez le sourire"

En ces journées de fin d'automne, les badauds arpentent tranquillement les rues de la capitale Helsinki. Peu de gens portent un masque, bien que les autorités l'aient récemment recommandé. "Ma vie quotidienne n'a pas trop souffert", explique à l'AFP Gegi Aydin, assistant de santé récemment reconverti en graphiste. Si son virage professionnel a souffert du manque d'offres d'emploi, le jeune homme de 36 ans a vu se rétrécir sa vie sociale."Mes amis n'ont pas vraiment envie que l'on se retrouve, ce qui est compréhensible", raconte le trentenaire.

Dans le quartier branché de Punavuori, au coeur de la capitale, Richard McCormick s'affaire sur la terrasse de son restaurant pour terminer à temps la mise en place de serres en verre. Elles séparent les tables les unes des autres pour accueillir ses clients en toute sécurité. "Nous les faisons ressembler à un salon où les gens peuvent manger en privé", explique le restaurateur. Si l'économie finlandaise s'est contractée de 6,4% au deuxième trimestre - un taux deux fois inférieur à la moyenne européenne, le coup porté à la restauration a été "dévastateur", selon Richard McCormick. Lui-même a dû licencier plusieurs personnes.

Les restaurants ne doivent actuellement pas dépasser 50% de leur capacité d'accueil à l'intérieur et les heures d'ouverture ont été réduites. En revanche, aucune restriction n'a été imposée à l'extérieur et les serres installées sur sa terrasse "ont permis de réembaucher". Mot d'ordre pour lui: "essayer de trouver de nouvelles façons de faire face à la vie quotidienne. Et garder le sourire".

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…