L’irréductible Dr Fauci, le médecin qui tient tête à Donald Trump | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L’irréductible Dr Fauci, le médecin qui tient tête à Donald Trump

 Il martèle que les Etats-Unis vont dans la mauvaise direction, que le nombre de cas détectés quotidiennement pourrait plus que doubler à moins d'un changement radical de stratégie. La Maison Blanche lui coupe le micro : il n'a plus donné d'interview télévisée depuis le 12 juin, selon CNN. Et la campagne anti-Fauci enfle dans les cercles trumpistes. Ses trois filles s'inquiètent pour sa sécurité. "Je n'aime pas le conflit, je suis une personne apolitique, je n'aime pas qu'on me monte contre le président", a-t-il regretté dans une interview au magazine InStyle. "Ce n'est pas évident de suivre la ligne de crête pour tenter de communiquer alors que les gens veulent vous monter contre le président. C'est assez stressant".

  

Ne pas franchir la ligne rouge
Mais alors que d'autres responsables fédéraux sont accusés de courber l'échine face au pouvoir, notamment Robert Redfield, le directeur des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), Anthony Fauci persiste à s'exprimer. Il parle sur d'autres supports quasi-quotidiennement : journaux, sites d'informations, podcasts, conférences et échanges publics en ligne. Imperturbable, il réfute toute erreur de jugement, comme son refus initial de recommander le port universel du masque, arguant qu'il était justifié par la pénurie. Il répète à qui veut l'entendre qu'il n'a pas l'intention de démissionner, et que la Maison Blanche n'a pas le pouvoir de le limoger, quitte à paraître immodeste. "En ce moment, en toute modestie, je me trouve plutôt bon. Je suis plein d'énergie. Je crois que tout le monde pense que je fais un travail plus qu'excellent", a-t-il dit à InStyle.

Bien qu'il se défende de politique, il veille à ne pas franchir une ligne rouge : s'il critique la gestion fédérale de l'épidémie, il ne provoque jamais le président personnellement. "Sur les sujets d'importance, il m'écoute", disait-il en mars. Aujourd'hui, il dit simplement qu'il fait passer ses messages par le vice-président. Quand on lui demande s'il a effectivement interdiction d'aller à la télévision, il répond : "Pas de commentaire", mais ne corrige pas. Quand un conseiller présidentiel publie une tribune visant à le discréditer, il répond vigoureusement mais ajoute habilement que l'initiative "nuit au président". Donald Trump a désavoué l'auteur du texte dans la foulée. "Je m'entends très bien avec le Dr Fauci", a dit le dirigeant, mercredi. Jusqu'au prochain clash.

13 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…