Naissance rarissime d’un bébé sans visage au Portugal | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Naissance rarissime d’un bébé sans visage au Portugal

Bébé né sans visage au Portugal
Le 7 octobre dernier, une Portugaise a mis au monde un bébé sans visage. Son gynécologue-obstétricien, qui ne se serait pas aperçu de la malformation du foetus pendant la grossesse, est pointé du doigt.

 

Le cas rarissime secoue le Portugal. Le 7 octobre dernier, au sud de Lisbonne, une femme a mis au monde un bébé sans nez, sans yeux et à qui il manque une partie du crâne. Ses parents ont découvert ces malformations juste après l’accouchement.

L’Ordre des médecins du Portugal a immédiatement suspendu l’obstétricien du couple, soupçonné de négligence pour ne pas avoir détecté les malformations chez le foetus. “Il y a de forts indices” de négligence de la part du docteur, qui “pourront conduire à une sanction disciplinaire”, a déclaré mercredi le président du conseil de l'Ordre des médecins pour la région Sud. Il a été suspendu pour six mois, à l’unanimité.

Ce médecin était, par ailleurs, déjà visé par six autres plaintes remontant jusqu’à 2013 pour la plus ancienne. Suite à la plainte déposée par les parents, le conseil de discipline a également décidé d’ouvrir une enquête.

Le médecin avait suivi l’intégralité de la grossesse du couple dans une clinique privée à Setubal, où il a réalisé les trois échographies obligatoires sans déceler le moindre problème. Il avait toutefois été alerté sur une possible anomalie au sixième mois lors d’une échographie plus poussée, réalisée à l'initiative des parents. Mais l’obstétricien avait alors expliqué que “parfois, certaines parties du visage ne sont pas visibles (...) lorsque le bébé a le visage collé contre le ventre de la mère”, d’après le témoignage de la soeur de la mère à la télévision portugaise.

[Avec Le Parisien]

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…