"Super-propagateurs" d'Ebola : 3% des malades responsables de 61% des contagions | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Super-propagateurs" d'Ebola : 3% des malades responsables de 61% des contagions

Lors de la grande épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest en 2014-2015, environ 3% seulement des personnes infectées ont été responsables de 61% de toutes les contagions, a déterminé une étude publiée lundi dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS). Les recherches se tournent désormais, vers ces "super-propagateurs" du virus. Ces"super-propagateurs" de l'infection jouent un rôle tellement important dans des épidémies qu'il est essentiel de mieux les identifier afin de contenir plus efficacement des flambées infectieuses, explique cette équipe internationale de recherche menée par l'Université de Princeton...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…