En Chine, massages, acupuncture et plantes pour soigner le sida | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

En Chine, massages, acupuncture et plantes pour soigner le sida

Les autorités chinoises veulent promouvoir la médecine traditionnelle chez les malades du sida. L'objectif est clair : doubler en cinq ans le nombre de patients traités par ces méthodes.

Médicaments à base de plantes, massages, acupuncture ou encore gymnastique pour soigner le sida. Pour promouvoir la médecine traditionnelle chinoise, le gouvernement a voté un plan quinquennal qui vise à doubler le nombre de malades du sida traités par ces méthodes, en parallèle des techniques modernes.

Le dispositif exhorte ainsi les services de médecine traditionnelle à collaborer avec les organismes officiels de santé "pour trouver un schéma thérapeutique combinant la médecine traditionnelle chinoise et la médecine occidentale".

Cette promotion de la médecine traditionnelle contre le sida est en phase avec la campagne du gouvernement visant à développer l'usage de ces pratiques. Fin décembre, la Chine, qui compte environ 450 000 praticiens, a voté sa première loi sur la médecine traditionnelle : les professionnels du pays peuvent désormais obtenir des licences et ouvrir des cliniques plus facilement.

[Avec Ouest-france.fr]

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…