Il tombe d'un tabouret et se tue : l'hôpital fautif à 50% | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Il tombe d'un tabouret et se tue : l'hôpital fautif à 50%

Le centre hospitalier de Cognac a été reconnu responsable à 50% de la mort d’un patient, tombé d’un tabouret en septembre 2009. Hospitalisé à la suite d'une chute, le patient, qui souffrait de troubles de l'équilibre, devait sortir dans la journée pour regagner son domicile. Pour faire sa chambre, l'aide-soignant l'avait installé sur un tabouret. Mais le malade bascule, tombe sur la tête et décède quelques heures plus tard. En 2010, un rapport d’expertise avait souligné que le patient n’aurait pas dû être assis là et avait donc conclu à...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…