Renforcer le pouvoir des médecins-chefs : Un rapport crispe le collectif Inter-Hôpitaux | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Renforcer le pouvoir des médecins-chefs : Un rapport crispe le collectif Inter-Hôpitaux

Un rapport sur la gouvernance à l’hôpital, publié mercredi 17 juin par le ministère de la Santé, préconise la revalorisation des médecins-chefs de service. Une proposition qui n’est guère du goût du collectif Inter-Hôpitaux qui réclame un “profond changement du fonctionnement hospitalier”.
 

Commandé en décembre dans la foulée du dernier “plan d’urgence pour l’hôpital”, ce rapport, rendu public mercredi par le ministère de la Santé, s’attaquait au vaste sujet de la “gouvernance et la simplification hospitalières”. L’objectif était de rééquilibrer le pouvoir, placé aux mains des directeurs d’établissements, au profit des médecins.

Allant en ce sens, 56 propositions ont ainsi été formulées. Le rapport préconise par exemple de “rendre obligatoire” la signature par le directeur et le président de la commission médicale d’établissement de certaines décisions, les nominations des praticiens à des postes à responsabilité par exemple, ou encore “les modifications de structure des services médicaux”.

“Une reconnaissance réglementaire de la fonction de chef de service” et une “valorisation de cette responsabilité par une rémunération spécifique” sont également requis. Pour le collectif Inter-Hôpitaux, la déception est de mise. Il estime que le rapport “ne propose aucune solution concrète satisfaisante” et “ne tient pas compte des constats faits pendant la crise du Covid”. Le collectif regrette également dans un communiqué que le rapport n’ait pas interrogé de paramédicaux et d’usagers.

Inter-Hôpitaux propose quant à lui qu’un “président élu (et non nommé) de la commission des soins infirmiers et de rééducation médico-technique (CSIRMT) soit associé au directeur et président de CME pour former un trio gouvernance”. Il réclame également une “co-décision entre le directeur, le président de CME et le président de la CSIRMT, avec recours au conseil de surveillance en cas de désaccord”. Une façon, pour le collectif, de résoudre le conflit de légitimité qui gangrène l'hôpital".

Alors que ce rapport servira aux travaux lors du Ségur, le collectif Inter-Hôpitaux a demandé à ce que “la concertation du Ségur, riche en propositions, soit la référence pour asseoir les décisions sur l’hôpital” que le Gouvernement présentera d’ici la mi-juillet.

 

[avec AFP]

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…