Pas de raison de suspendre les suppressions de postes et de lits" : le directeur de l’ARS Grand Est dérape | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pas de raison de suspendre les suppressions de postes et de lits" : le directeur de l’ARS Grand Est dérape

déconcertante et indécente", a également tweeté Laurent Hénart, maire centriste de Nancy et président du conseil de surveillance du CHRU. "Pour moi, le Copermo est mort", a-t-il déclaré au quotidien régional L'Est Républicain, estimant que "l'hôpital demain" aura besoin de "plus de lits", y compris celui de Nancy. 

Président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, le socialiste Mathieu Klein a indiqué dans un tweet avoir écrit à Emmanuel Macron "pour lui demander d'annuler la dette de l'hôpital public", notamment celle du CHRU de Nancy, et de ne "pas engager de suppressions de postes supplémentaires. Non soutenable avant le #Covid19, insoutenable après".  

 
 
[avec Le Point et AFP] 

27 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…