"Si l'hôpital meurt, vous mourrez aussi" : plusieurs milliers de blouses blanches dans la rue [VIDEO] | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Si l'hôpital meurt, vous mourrez aussi" : plusieurs milliers de blouses blanches dans la rue [VIDEO]

il y a des services qui sont entièrement fermés, et qui ont annulé toute activité non urgente », explique-t-il. « Je n’ai jamais vu cela. »

Fait rare : l’encadrement est même de la partie. Le Syndicat des hospitalo-universitaires avait en effet appelé à la grève, et on a aperçu quelques PU dans le cortège. Mieux, certains ont directement envoyé le personnel de leur service à la manifestation. « Ce sont nos chefs qui nous ont dit qu’il fallait venir à la manifestation », témoignent Manon et Eloïse, deux internes franciliennes.

 

Macron promet des "décisions fortes"

Reste à savoir si le message des manifestants sera entendu. Eux-mêmes savent que leurs revendications risquent de grever lourdement le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) actuellement en cours d’examen par les parlementaires. « L’argent magique existe, ils en ont bien trouvé pour les internes de l’AP-HP quand il a fallu refaire la procédure de choix », veut malgré tout croire Eloïse.

Plusieurs milliers de blouses blanches dans la rue from Global Media Sante on Vimeo.

A-t-elle été entendue ? En visite à Épernay dans la Marne ce jeudi, le Président de la République a répondu aux manifestants. Il a affirmé avoir « entendu leur colère et leur indignation face à des conditions de travail qui sont parfois devenues impossibles ». C’est pourquoi il a annoncé avoir demandé au Gouvernement « de travailler avec vigueur pour un plan d’action renforcé et des décisions fortes qui seront annoncées par le Premier ministre au sortir du Conseil des ministres de mercredi prochain ».

Emmanuel Macron a notamment estimé qu’il fallait « assumer d’investir plus fortement que nous n’avions envisagé de le faire ». Voilà qui ressemble bien à une capitulation face à la mobilisation. Mais l’effort consenti sera-t-il à la hauteur des espérances des manifestants ? Pas sûr. Car quand on demande à Hélène, l’interne en médecine générale citée plus haut, quelles seraient les priorités...

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…