Pour se défausser de la mort d'un patient, l'hôpital Pompidou aurait falsifié son dossier médical | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pour se défausser de la mort d'un patient, l'hôpital Pompidou aurait falsifié son dossier médical

"Un homme est mort parce que le service est débordé et qu’aucun médecin n’a pu le voir durant plus de 6 heures malgré les appels" , déplore un médecin anesthésiste de l'Hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP), au sein duquel un patient est décédé en avril dernier. D'après Mediapart , l'hôpital aurait maquillé les causes de son décès pour camoufler des dysfonctionnements. Le 12 avril 2018, un patient de 58 ans atteint d'un cancer est admis à l'HEGP pour être opéré d'une fracture de vertèbre, relate Médiapart . L'intervention se déroule bien,...
4 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…