Transports sanitaires : les hôpitaux vont devoir mettre la main à la poche | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Transports sanitaires : les hôpitaux vont devoir mettre la main à la poche

A compter du 1 er octobre prochain, les dépenses de transports inter-établissements seront à la charge du prescripteur, rappelle la DGOS. La mesure, prévue par la Loi de financement de la Sécurité sociale 2017, doit permettre d'économiser 125 millions d'euros sur le budget de l'assurance maladie. A compter du 1 er octobre, ce sont les établissements qui devront régler la note des transports interhospitaliers, qui seront inclus dans les tarifs et dotations hospitalières. Dès lors que le patient est hospitalisé en son sein, l'établissement prescripteur devra prendre en charge le...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…