PUB

Vous êtes ici

A+ A-

3 mois avec sursis requis contre un médecin après le décès d'un détenu

Trois mois de prison avec sursis ont été requis vendredi contre un médecin des urgences de l'hôpital de Béziers. Il était jugé pour "homicide involontaire" après le décès d'un détenu de 39 ans en 2012. Un non-lieu a été requis contre l'un de ses confrères, jugé dans la même affaire. Le 11 juillet 2012, en début d'après-midi, un détenu de 39 ans était découvert inanimé, au sol, dans sa cellule de la prison du Gasquinoy à Béziers. Un peu plus d'une heure plus tard, il était déclaré mort par le...

L’accès à la totalité de l’article est réservé aux professionnels de santé.

Créer un compte

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…