Radiothérapie : fuite d’eaux radioactives à Saint-Antoine | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Radiothérapie : fuite d’eaux radioactives à Saint-Antoine

L’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) révèle la dispersion non contrôlée d’eaux usées radioactives à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, le 26 juin dernier. Ces eaux usées proviennent des sanitaires des chambres d’hospitalisation qui recueillent les urines des patients traités par radiothérapie métabolique à l’iode 131 dans le service de médecine nucléaire situé dans les étages supérieurs du bâtiment. D'ordinaire, les urines sont collectées dans des cuves situées en sous-sol avant d’être rejetées dans les réseaux urbains, après décroissance radioactive. Mais plusieurs fuites à partir de la canalisation reliant les chambres aux...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…