Nevers : blocs fermés à cause de champignons | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Nevers : blocs fermés à cause de champignons

Des champignons microscopiques ont été retrouvés dans les couloirs du centre hospitalier de Nevers, à quelques pas des salles d'intervention. Même si l'hôpital assure que ce champignon est peu dangereux, tout le bloc opératoire a été fermé par mesure de sécurité. Les chirurgiens du centre hospitalier Pierre Bérégovoy de Nevers, dans la Nièvre, ont interdiction d'utiliser le bloc opératoire, jusqu'à nouvel ordre. En cause, la présence d'un virusalien champi crobe, autrement dit des champignons qui peuvent provoquer des colonies de bactéries. C'est en effectuant des travaux de rénovation des sols...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…