Grippe espagnole : les zones d'ombre de la pire pandémie de l'Histoire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Grippe espagnole : les zones d'ombre de la pire pandémie de l'Histoire

le nombre exact ne sera jamais connu. Les complications pneumoniques ont brouillé les pistes. Et "la grippe n'était pas une maladie à déclaration obligatoire", rappelle Anne Rasmussen. En Europe, un grand nombre de médecins étaient accaparés par le conflit et peu disponibles pour une population qui, de manière générale, n'avait pas pour habitude de consulter pour une grippe. En Asie, en Afrique et en Amérique latine, les données démographiques font défaut.

Si quatre ans de guerre en Europe ont sans doute affaibli les organismes, force est de constater que les pays belligérants ne sont pas les plus touchés par la pandémie. L'Afrique et l'Asie ont payé le plus lourd tribut, avec des taux de létalité allant... de 14 à 35 pour 1000, contre 5 en Europe de l'Ouest et aux Etats-Unis, et 3.9 en France. La seconde vague aurait fait à elle seule a minima 2.3 millions de victimes en Europe, dont 240.000 en France, et 19 à 33 millions en Asie. "C'est la pandémie la plus grave que le monde moderne ait jamais connu", résume Anne Rasmussen.

 

Références :

Bouron F., "La grippe espagnole (1918-1919) dans les journaux français", Guerres mondiales et conflits contemporains, vol. 233, no. 1, 2009, pp. 83-91.

Ingrand D., "La grippe espagnole de 1918. Une pandémie virale vite oubliée", La Revue du praticien, N°15, pages 1734-7, 2006.

Patterson K. David and Pyle Gerald F., "The geography and mortality of the 1918 Influenza Pandemic", Bulletin of the History of Medicine, 65, 1, 1991, p. 4–21.

Rasmussen A., "Un nouvel ennemi invisible" et "D’où vient ce mal qui nous ronge ?", Les Journaux de guerre, Paris, Bibliothèque nationale de France, 47, 2015, n.p.

Rasmussen A. "Dans l'urgence et le secret. Conflits et consensus autour de la grippe espagnole, 1918-1919", Mil neuf cent. Revue d'histoire intellectuelle, 2007/1 (n°25), p. 171-190.

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…