L’agence nationale du DPC souhaite plus de pluripro | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L’agence nationale du DPC souhaite plus de pluripro

A mi-année, l’ANDPC dresse un bilan plutôt positif du développement professionnel continu, tout en estimant qu’il existe encore de belles marges de progrès. Premier motif de satisfaction : le fait qu’il n’y ait pas eu en 2017, contrairement à 2016, de fermeture de l’enveloppe budgétaire en cours d’année. Autrement dit, toutes les actions ont pu être financées, jusqu’au dernier jour de l’année. Ce résultat est bien entendu la conséquence directe du changement de barème intervenu au 1 er janvier 2017. Deuxième motif de satisfaction : les procédures de contrôle qui...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…