18 mois de prison avec sursis pour l’ex-médecin chef de la police du Grand Est accusé d’agressions sexuelles  | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

18 mois de prison avec sursis pour l’ex-médecin chef de la police du Grand Est accusé d’agressions sexuelles 

L’ex-médecin chef de la police du Grand Est a été condamné par le tribunal de Metz à 18 mois de prison avec sursis. Il a été reconnu coupable de 16 agressions sexuelles sur des femmes lors de leurs visites médicales.  

Un mois après son procès, la décision du tribunal de Metz est tombée : le Dr Christian Frey, ex-médecin chef de la police du Grand Est a été condamné à 18 mois de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur 16 femmes. Ces agressions survenaient lors de leurs visites médicales et ont toutes eu lieu entre 2016 et 2018.  

Le médecin, en plus de cette peine, a été condamné à verser des indemnisations allant de 1500 à 2000 euros par victime. La justice a enfin décidé de lui infliger une peine de cinq ans d'inéligibilité. 

[avec France Bleu]  

6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…