"Collabo", "Va pourrir en enfer" : insulté et menacé par des antivax, le président de la CSMF porte plainte | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Collabo", "Va pourrir en enfer" : insulté et menacé par des antivax, le président de la CSMF porte plainte

Prônant la vaccination contre le Covid-19, le Dr Jean-Paul Ortiz est devenu la cible des antivax, recevant un flot continu d’insultes et de menaces sur les réseaux sociaux. Le président de la Confédération a déposé plainte contre X le 6 octobre pour "injures publiques et diffamation envers un particulier" auprès du tribunal judiciaire de Paris.
 

"Connard", "vendu aux labos", "criminel nazi", "collabo" ou encore "va pourrir en enfer"… Les insultes et menaces reçues par le Dr Jean-Paul Ortiz sont toutes plus violentes les unes que les autres. Très engagé dans la campagne de vaccination contre le Covid-19, le président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) subit depuis plusieurs mois les foudres des antivax, dont la représentativité sur les réseaux sociaux est fulgurante.

"Je suis persuadé qu'en face de moi, on limiterait la gravité de ce qui m'est dit", a estimé le néphrologue de Cabestany auprès de France Bleu Pyrénées-Orientales, département où il exerce. Il dénonce "les dérives de notre société sur les réseaux sociaux. À un moment donné, il faut savoir dire stop." Dire "stop", le médecin l’a fait le 6 octobre en portant plainte contre X pour "injures publiques et diffamation envers un particulier" auprès du tribunal judiciaire de Paris.

"Celle et ceux qui sont à l'origine de ça doivent comprendre qu'à un moment donné, trop, c'est trop. Il y a des choses qu'on ne peut pas tolérer", a-t-il déclaré à la radio. Le cabinet d'avocats de la CSMF a pris en charge l'affaire, a précisé le site lindependant.fr car, selon le Dr Ortiz, c'est sa fonction nationale qui a été attaquée. Un constat d’huissier a été réalisé : au total le dossier contient 40 pages de "captures d’écrans".

"J'aimerais qu'il y ait au moins une condamnation pour le principe, mais je ne veux pas être indemnisé", a-t-il expliqué à France Bleu.

[avec France Bleu Pyrénées-Orientales et lindependant.fr]

24 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…