L'étudiante en médecine qui avait disparu a mis fin à ses jours | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L'étudiante en médecine qui avait disparu a mis fin à ses jours

La jeune femme, recherchée depuis le début de la semaine, s'est donné la mort. 

[Article mis à jour à le 15/10/21 à 17h] Triste dénouement. L'étudiante en médecine montpelliéraine de 22 ans, qui avait disparu le 11 octobre dernier, a été retrouvée sans vie ce 15 octobre. La police avait publié sur les réseaux sociaux un appel à témoins jugeant cette disparition "très inquiétante". 

Selon Midi Libre, les policiers de la Sûreté départementale chargés de l'enquête ont découvert le corps inanimé de la jeune femme dans un hôtel, situé dans le sud de Montpellier. Fragile psychologiquement, elle était partie lundi à bord de sa voiture. Elle se serait ensuite arrêtée dans une pharmacie pour se procurer des médicaments en grande quantité. 

Selon le quotidien régional, aucun obstacle médico-légal n'a été émis.

[Avec Midi Libre]

 

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…