Acupuncture: la prof de danse aimait trop les pointes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Acupuncture: la prof de danse aimait trop les pointes

Le tribunal jugeait cette professeure de danse et acupunctrice sans diplôme médical, poursuivie pour exercice illégal de la médecine par l’Ordre national des médecins. L’avocate de la défense étale sur le bureau de la présidente du tribunal quelques aiguilles d’acupuncture et les petites graines utilisées lors des séances d’auriculothérapie. "Convenez qu’il ne s’agit pas de matériel médical! Ma cliente ne pratique en aucun cas un acte médical!" L’accusée reste calme à la barre. Silencieuse, cette femme d’une soixantaine d’années donne l’impression d’être au cœur d’un débat qui la dépasse. L’Ordre...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…