Non assistance à personne en danger : un urgentiste relaxé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Non assistance à personne en danger : un urgentiste relaxé

Au tribunal correctionnel de Mulhouse, un médecin qui effectuait des gardes aux urgences du Centre hospitalier de Mulhouse (CHM) répondait vendredi de non-assistance à personne en danger. Le médecin a été relaxé des faits remontant à janvier 2008. Point de départ de ce dossier : la plainte déposée par la sœur et un neveu – médecin urgentiste – d’une dame de 71 ans, décédée le 6 janvier 2008, à midi, au CHM. Plus tôt ce jour-là, vers 5 h, la septuagénaire est prise de problèmes respiratoires dans la maison de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…